tel
Pierrespective
L'immobilier plaisir pour habiter ou investir
tendances
marché immobilier
les plus populaires
toute l'actualité
logo facebook logo twitter logo linkedin logo google logo mail

MON INVESTISSEMENT IMMOBILIER 2.0

icon print

Maître Ghio, notaire à Fréjus au sein de l’étude SAS NOT@ZUR, nous témoigne de la  numérisation grandissante du secteur immobilier.

 





 



 



LA RECHERCHE DU BIEN IMMOBILIER ET LE NUMÉRIQUE



De nos jours, la finalisation d'une acquisition immobilière est toujours précédée d'étapes incontournables que sont la recherche du bien à proprement parler et de son financement. Ces étapes ont toujours existé bien sûr, mais aujourd'hui, elles sont grandement facilitées par la généralisation de la digitalisation dans l'ensemble des services proposés.



De nombreux outils numériques nous sont proposés dès la recherche du bien. Il s'avère que 90% des projets concrétisés débutent sur internet et que 30 % des internautes français ont visité un site internet ou une application dédiés à l'immobilier (source 2015).



La recherche de biens immobiliers via des annonces en ligne a très vite été intégrée dans les habitudes, et c'est également le premier service immobilier à s'être numérisé aussi rapidement.



Les visites virtuelles de biens immobiliers à la vente se généralisent. En effet, si la géolocalisation des petites annonces immobilières peine à se généraliser, alors ce sont peut-être la modélisation 3D et les visites virtuelles qui vont dans un proche avenir révolutionner ce secteur en France. Il s'agit d'offrir une expérience beaucoup plus enrichie sur les annonces. Cette modélisation et cette manière de se projeter dans un logement fait dire à certains que la 3D représentera pour les annonces en ligne ce qu'était la photo dans les années 2000.







 



Exemple de modélisation 3D



 



Exemple de visites virtuelles au Lac d’Ailette :



VISITE VIRTUELLE



 



Les nouvelles technologies aideront les professionnels à expliquer à leurs clients la nature et la finalité de certains contrats via, par exemple, des plateformes collaboratives qui permettent de rassembler l’ensemble des documents liés à une vente sur un unique logiciel accessible à l’agent immobilier, au vendeur, à l’acquéreur et au notaire.



Après tout, l’industrie automobile pour ne citer qu’elle, a déjà connu sa révolution Internet avec bon nombre de clients qui configurent leur véhicule en ligne avant de passer dans une concession. Pourquoi l'immobilier, où les sommes engagées sont bien plus importantes, ne connaîtrait pas la même tendance?



Publié en Août 2019






sur le même theme

Voir les articles suivants
bottom
go up